5ème conférence du Partenariat mondial pour le tourisme durable Windhoek du 22 au 24 février 2015

Windhoek a accueilli du 22 au 24 février 2015 la cinquième conférence annuelle du Partenariat mondial pour le tourisme durable, dont la France assure la vice-présidence. Le Partenariat mondial a pour but d’intégrer les principes de durabilité dans tous les aspects du tourisme, de ses politiques à son développement et à son exploitation.

JPEG - 143.8 ko
Délégation française composée de deux agents du ministère de l’écologie, du développement durable et de l’énergie et d’un agent du ministère de l’économie, des finances et de l’industrie.

Le Partenariat Mondial pour le Tourisme Durable a été institué pour intégrer les principes de durabilité dans tous les aspects du tourisme, de ses politiques à son développement et à son exploitation. Il a permis le développement de réseaux internationaux et de coopérations pour une croissance économique de long terme du secteur touristique. Cette année, la conférence avait pour thème « la contribution du secteur du tourisme au développement des priorités nationales » et « le tourisme comme mécanisme de préservation du patrimoine naturel et de la biodiversité ».

M. Uahekua Herunga, ministre namibien de l’Environnement et du tourisme, a rappelé que la Namibie était l’un des rares pays dans le monde ayant inscrit la protection de l’environnement dans sa constitution. Il a indiqué que depuis l’Indépendance en 1990, le pourcentage du territoire bénéficiant de mesures de protection de l’environnement était passé de 13 % à 44 %. M. Sem Shikongo, directeur du Tourisme, a lui souligné l’importance du respect des cultures locales pour le développement harmonieux du secteur touristique.

En 2015, le Partenariat Mondial pour le tourisme durable sera remplacé par le programme « Tourisme Durable » sous la direction de l’organisation mondiale du tourisme (OMT) ; la France, le Maroc et la Corée du Sud seront co-chefs de file et le Programme des Nations-Unies pour l’Environnement (PNUE) en assurera le secrétariat. La délégation française a indiqué que la France entendait continuer à jouer un rôle clé dans le cadre de ce programme et qu’elle s’attacherait à ce que des projets concrets et ambitieux puissent continuer à être portés.

JPEG - 116.1 ko
Les chefs de file du nouveau programme Tourisme Durable, réunis à Windhoek : Le PNUE, la France, la Corée, le Maroc et l’OMT

Pour plus d’informations :
Programme Tourisme Durable

Dernière modification : 25/03/2015

Haut de page