Conférence sur le développement durable de la Namibie dans le cadre de la COP21 : "Le rôle des ONG et de la société civile"

Cette troisième session du Park Talk, organisée au FNCC par l’Ambassade de France avec le soutien d’InnoSun et de RMB, a abordé le rôle des ONG et de la société civile dans les enjeux relatifs à la COP21.

Le Premier Conseiller de l’Ambassade de France, M. Alexandre Peaudeau, a souligné l’importance historique que la COP21 sous présidence française a accordée aux acteurs non-étatiques, en amont de l’Accord de Paris mais aussi pour la mise en œuvre d’actions concrètes.
JPEG

Le soutien de l’Union européenne aux ONG et projets namibiens

JPEG L’Ambassadeur de l’Union européenne en Namibie, Mme Jana HYBASKOVA, a rappelé l’appui de l’UE à la société civile, qui s’élève à 3 milliards d’euros répartis entre plus de 30 pays. En Namibie, la délégation de l’UE soutient de nombreux projets locaux pour le développement d’une agriculture durable, des énergies renouvelables, de la recherche ou de l’éducation environnementale. Elle a invité les ONG et la société civile namibienne dans son ensemble à poursuivre et renforcer leur investissement dans ce secteur.

Les initiatives des associations professionnelles

JPEGSelon son président, M. Frederick Muketi, l’objectif de l’ONG Green Building Council of Namibia est de sensibiliser les professionnels de la construction aux bénéfices économiques de mesures d’efficacité énergétique. Il encourage notamment au développement des bâtiments à basse consommation, par un système de certification incitatif.

JPEG Le directeur de la Namibia National Farmers Union, M. Mwilima Mushokabanji, souhaite davantage de collaboration entre les secteurs public et privé pour que les objectifs d’une agriculture adaptée au changement climatique soient intégrés aux politiques nationales et au NDP5. Il appelle à un changement de paradigme du secteur agricole pour passer d’un système de gestion de crise à une logique proactive d’anticipation et d’adaptation à la sécheresse. A cet effet, il recommande une diversification des sources de revenus des exploitations agricoles et le recours à des cultures et des élevages plus résistants.

Le rôle du secteur privé

JPEG Membre fondateur de la Namibian Chamber of Environment, M. Charles Loots a appelé à un changement de paradigme de l’industrie vers un modèle prenant en compte les enjeux environnementaux. Créée en avril 2016, la NCE se veut une association regroupant de nombreux acteurs et notamment les entreprises, pour promouvoir les intérêts environnementaux de la Namibie, en valorisant expertise et bonnes pratiques.

JPEG Le public a illustré tout l’intérêt et l’investissement de la société civile namibienne pour les enjeux climatiques et la mise en œuvre de solutions concrètes, en formulant de nombreuses questions et suggestions portant sur l’ensemble des champs abordés durant la conférence.

Dernière modification : 31/08/2016

Haut de page