Conférence sur le développement durable de la Namibie dans le cadre de la COP21 : Financer les initiatives locales pour lutter contre le changement climatique

Cette quatrième session du Park Talk, organisée au FNCC par l’Ambassade de France avec le soutien d’InnoSun et de RMB, a exploré l’importance des initiatives locales contre le changement climatique, à travers la projection du film « Demain / Tomorrow ».

JPEGAu premier rang, l’Ambassadeur de France, S.E. Jacqueline Bassa-Mazzoni, entourée du Premier Conseiller, M. Alexandre Peaudeau, et de Mme Usuta Imbili, project manager d’InnoSun

L’Ambassadeur de France, S.E. Jacqueline Bassa-Mazzoni, s’est réjouie de la ratification par la Namibie de l’Accord de Paris, dont l’entrée en vigueur avant la fin de l’année est une priorité pour la présidence française de la COP21.
Elle a souligné que, soutenue par la France, la Namibie figure parmi les acteurs les plus engagés dans la lutte contre le changement climatique, grâce à ses efforts en faveur de la transition énergétique et son soutien aux initiatives internationales.

JPEG

La projection de « Demain », film français co-produit en 2015 par l’AFD et ayant obtenu le César 2016 du meilleur documentaire, a permis de découvrir des initiatives issues de dix pays - la France et l’île de la Réunion, le Danemark, la Finlande, la Belgique, l’Inde, la Grande-Bretagne, les Etats-Unis, la Suisse, la Suède et l’Islande – mises en œuvre pour faire face au changement climatique. Le film a ainsi mis en valeur, tour à tour, les solutions dans les domaines de l’agriculture, de l’énergie, de l’économie, de la démocratie et de l’éducation, en allant à la rencontre de divers acteurs ayant su innover avec des projets alternatifs.

JPEGDe droite à gauche : Emma Theofelus, Deputy Speaker of the Youth Parliament, Mr. Lazarus Nafidi, Environmental Investment Fund of Namibia (EIFN), M. Olivier Grandvoinet et Mme Alice Sutra Del Galy , AFD Afrique du Sud.

La projection a été suivie d’un échange avec les représentants de deux institutions financières partenaires de la lutte contre le changement climatique en Namibie : Lazarus Nafidi et Aina Maria Iteta, représentants de l’Environmental Investment Fund of Namibia, et Olivier Grandvoinet et Alice Sutra Del Galy, de l’Agence Française du Développement en Afrique du Sud.
L’EIF, agence namibienne agréée par le Fonds Vert, a présenté son activité et ses projets en Namibie. L’AFD a exposé son projet de mise en œuvre d’une ligne de crédit vert en Namibie, SUNREF.

JPEGM. Lazarus Nafidi et Mme Aina Maria Iteta présentant l’activité de l’EIF en Namibie

Dernière modification : 31/10/2016

Haut de page