Inauguration de la centrale solaire de l’entreprise fançaise Innosun, le 14 Novembre 2014

Jacqueline Bassa-Mazzoni, Ambassadeur de France, a participé le 14 Novembre aux côtés d’Isak Katali, Ministre des Mines et de l’énergie et de Paulinus Shilamba, Directeur général de NamPower, à la cérémonie d’inauguration du premier parc solaire de Namibie, construit par la société franco-namibienne Innosun.

JPEG - 281.2 ko
Les partenaires français et namibiens du premier parc d’énergie solaire de Namibie, à Omburu : l’Ambassadeur de France en Namibie, Jacqueline Bassa-Mazzoni, le Ministre des Mines et de l’énergie, Isak Katali, le Directeur général de NamPower, Paulinus Shilamba et le PDG de InnoSun, Grégoire Verhaeghe

La centrale solaire d’Omburu, près de Omaruru, comptera environ 33 000 panneaux solaires et occupera 16 hectares. Dès le début de l’année prochaine, elle contribuera à hauteur de 4,5MW au réseau national d’électricité de NamPower. Ce parc constitue le premier projet d’énergie renouvelable namibien mis en œuvre par un producteur indépendant d’électricité (IPP), la société franco-namibienne InnoSun, dans le cadre d’un accord avec Nampower.

A cette occasion, le Ministre des Mines et de l’énergie a exprimé le soutien du gouvernement à de tels projets qui renforcent l’indépendance et la sécurité énergétique de la Namibie. Le Directeur général de NamPower a souligné que le développement des énergies renouvelables ne sera possible que "grâce aux efforts conjugués de tous les partenaires, y compris les investisseurs et les producteurs d’électricité indépendants". Le PDG de InnoSun, Grégoire Verhaeghe, a ajouté que la coopération étroite des communautés locales, des municipalités et des autorités régionales, était également essentielle.

JPEG - 303 ko
Inauguration du parc solaire : le Directeur général de NamPower, Paulinus Shilamba, le Ministre des Mines et de l’énergie, Isak Katali, le PDG de InnoSun, Grégoire Verhaeghe et l’Ambassadeur de France en Namibie, Jacqueline Bassa-Mazzoni

Dans son allocution, l’Ambassadeur de France a souhaité que cette première centrale solaire soit suivie par beaucoup d’autres projets d’énergie solaire et éolienne afin que la Namibie, qui est « déjà un modèle de démocratie, de gouvernance et de liberté, devienne le premier pays africain auto-suffisant grâce aux énergies renouvelables ».

Dernière modification : 10/12/2014

Haut de page