La France se félicite de l’inclusion des festivals des feux du solstice d’été dans les Pyrénées dans la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité par l’UNESCO

JPEG - 109.5 ko
Comité de l’UNESCO réuni à Windhoek le 1er décembre 2015

Le Comité intergouvernemental pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO, réuni à Windhoek, a adopté à l’unanimité, le 1er décembre 2015, les « festivals des feux du solstice d’été dans les Pyrénées » dans la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité.
Ce projet était présenté conjointement par l’Andorre, l’Espagne et la France.
Le Comité a estimé que ce projet était en tous points en correspondance idéale avec les 5 critères d’évaluation de l’organe d’analyse des projets soumis à l’UNESCO. Il a relevé que ce projet mettait en valeur de manière remarquable la symbiose entre nature et culture pour promouvoir des valeurs de solidarité, d’hospitalité, de transmission intergénérationnelle et pour renforcer le sentiment d’appartenance, d’identité et de continuité des communautés inter-pyrénéennes. Le Comité a enfin souligné l’association exemplaire des 3 pays soumissionnaires et confirmé l’importance de présenter des projets en format international.

"Les fêtes des feux du solstice d’été dans les Pyrénées" est un projet né de l’initiative d’associations locales et porté ensuite par les gouvernements des 3 pays associés au projet. Sont concernées 63 communautés réparties dans les Pyrénées andorranes, espagnoles et françaises, qui ont montré une forte implication, constante, dans ce projet fédérateur.

Le jeudi 3 décembre, les trois Etats ont signé la Déclaration d’Andorre-la-Vieille pour promouvoir officiellement cette tradition dans les Pyrénées.

Dernière modification : 09/12/2015

Haut de page