La fête nationale française en Namibie [en]

JPEG - 11.4 Mo
L’Ambassadeur de France en Namibie, Mme Jacqueline Bassa-Mazzoni, entourée à sa droite par Peya Mushelenga, deputy minister des Relations internationales et de la Coopération et à sa gauche par Patrick Portes, directeur du Centre Culturel Franco-Namibien et Nahas Angula, ancien premier ministre.

A l’occasion du 14 Juillet, l’Ambassadeur de France en Namibie, Mme Jacqueline Bassa-Mazzoni, a reçu à la Résidence de France la communauté française et de nombreux partenaires namibiens.

Plus de 200 personnes ont participé à la célébration de la fête nationale parmi lesquelles plusieurs personnalités namibiennes : l’invité d’Honneur, Peya Mushelenga, deputy minister des Relations internationales et de la Coopération, le ministre de la Réforme foncière, Uutoni Nujoma, l’ancien premier ministre, Nahas Angula, l’Attorney General, Sacky Shangala, la ministre de l’Education, Katrina Hanse-Himarwa, ainsi que plusieurs vice-ministres. De nombreux artistes et des représentants de la société civile ont également participé à l’évènement.

L’Ambassadeur a souligné que la Namibie était un modèle de stabilité politique et de démocratie. Se réjouissant du développement rapide des énergies renouvelables dans le pays, elle a également espéré que la Namibie puisse jouer un rôle de précurseur pour le continent notamment en prévision de la conférence mondiale sur le changement climatique (COP21) qui se tiendra à Paris en décembre prochain.

Cette réception a pu être organisée grâce au soutien de plusieurs entreprises françaises et namibiennes : Airbus Hélicopter, Areva, Bollore Africa, CMA CGM Delmas, Colas, EDF, InnoSun, Maurel & Prom, Namsco, Pernod Ricard, Saint Gobain, Total Namibia, Tristone Africa et Aqua Services/Veolia.

Intervention de l’Ambassadeur (en Anglais et en Français).

L'Ambassadeur de France en Namibie, Mme Jacqueline Bassa-Mazzoni, entourée à sa droite par Peya Mushelenga, deputy minister des Relations internationales et de la Coopération et à sa gauche par Patrick Portes, directeur du Centre Culturel Franco-Namibien et Nahas Angula, ancien premier ministre.

Dernière modification : 06/08/2015

Haut de page