Missions du service de sécurité intérieure [en]

JPEG

1/ La Direction de la Coopération Internationale DCI

Direction commune à la police et à la gendarmerie nationales, la direction de la coopération internationale (D.C.I.) a été créée le 1er septembre 2010. Elle rassemble policiers et gendarmes qui œuvrent, à la coopération policière internationale mise en place par l’État pour mieux protéger ses citoyens et ses intérêts.

Une réponse internationale aux défis multiples d’un monde en mutation

Pour mieux contrer les diverses menaces qui prennent naissance hors de nos frontières comme le terrorisme, la criminalité organisée transnationale, les trafics de drogue ou d’armes, la cybercriminalité …, la coopération entre pays doit s’accentuer. Pour la France, le réseau des attachés de sécurité intérieure (A.S.I.), composé de 250 policiers et gendarmes déployés dans 92 ambassades et couvrant 156 pays, constitue un moyen efficace de la coopération bilatérale ou multilatérale.

Une mission de coordination et d’animation

La DCI participe à l’application de la stratégie internationale du ministère de l’intérieur et à la mise en œuvre de la politique étrangère de la France en matière de sécurité intérieure. Elle anime et coordonne les coopérations opérationnelle, technique et institutionnelle de la police et de la gendarmerie nationales, à l’exception des questions relevant exclusivement des services de renseignement. Les projets de coopération sont pour la plupart financés par la direction de la coopération de sécurité et de défense du ministère des affaires étrangères avec laquelle la DCI travaille en étroite concertation. Pour assurer ses missions, la DCI s’appuie sur un échelon central et des services déconcentrés implantés à l’étranger, les services de sécurité intérieure (S.S.I.), les policiers et gendarmes en poste dans le ou les pays considérés.

Une quête de cohérence et d’efficience

La création de la DCI permet de réduire les coûts et d’améliorer les performances en réunissant dans une seule et même structure, les acteurs majeurs de la coopération internationale policière.

2/ Le Service de Sécurité Intérieure

JPEG

L’Attaché de Sécurité Intérieure (A.S.I.)

Basé à Pretoria, l’Attaché de Sécurité Intérieure est à la fois le conseiller de l’Ambassadeur pour les dossiers relevant de la compétence du Ministère de l’Intérieur, de l’Outre-Mer, des Collectivités territoriales et de l’Immigration, et plus particulièrement ceux relatifs à la problématique de la sécurité intérieure, et l’interlocuteur technique des autorités locales de police, voire d’autres services compétents dans les domaines de la sécurité intérieure, de la sécurité civile et de l’immigration.

A ce titre, il est chargé de
• suivre les affaires de police et de sécurité entre la France et la Namibie, en assurant la transmission d’informations à caractère opérationnel, et en facilitant les échanges entre les services d’enquête français et leurs homologues namibiens, ainsi que l’exécution de commissions rogatoires internationales ;
• proposer et mettre en œuvre des actions et programmes bilatéraux et régionaux de coopération technique avec la police namibienne (Nampol).

Ces dernières années, les actions de coopération technique ont permis de former plusieurs policiers namibiens, aux interventions de sécurité publique, à la lutte contre les violences urbaines, à la gestion démocratique des foules, à la protection des hautes personnalités, et aux techniques d’intervention en hélicoptère.

L’effectif du SSI comprend :

ASI : Commissaire divisionnaire Michel LEMEE

ASI Adjoint, le chef d’escadron de gendarmerie Nicolas BELAIN

Un chauffeur et une secrétaire recrutés localement.

Adresse : Ambassade de France, PO Box 14354 HATFIELD 0028

Téléphone : 00 27 12 425 1740

Courriel : sctip@telkomsa.net

Mis à jour le 31 août 2016

Dernière modification : 31/08/2016

Haut de page