Rencontre de l’Ambassadeur de France en Namibie avec le chef de Nampol, le Lieutenant-Général Sebastian Ndeitunga et la ministre de l’Intérieur et de l’Immigration, Pendukeni Iivula-Ithana. [en]

JPEG - 3.9 Mo
L’Ambassadeur de France, Jacqueline Bassa-Mazzoni entourée par le chef de Nampol, le Lieutenant Général Sebastian Ndeitunga à sa droite, l’Attaché régional de sécurité intérieure, le commissaire divisionnaire Fabrice Navarro à sa gauche et les commissioners de Nampol.

Vers une coopération technique renforcée entre la France et la Namibie

A l’occasion de la visite à Windhoek, le 3 Juin 2015, de l’Attaché régional de sécurité intérieure régional en poste à Pretoria, l’Ambassadeur de France en Namibie, Mme Jacqueline Bassa-Mazzoni a rencontré la ministre de l’Intérieur et de l’Immigration, Pendukeni Iivula-Ithana et le chef de la police namibienne, le Lieutenant-Général Sebastian Ndeitunga, récemment élu représentant Afrique au sein du comité exécutif d’Interpol.

Cette rencontre a été l’occasion d’évoquer les perspectives de coopération entre la France et la Namibie en matière de sécurité. L’appui de la France est déjà significatif dans les domaines de la formation des unités héliportées et des unités spéciales de sécurité publique.

Par ailleurs, une directrice adjointe du ministère de l’Intérieur et de l’Immigration a participé en mai dernier, à Paris, au 16ème Forum International sur le continent africain (FICA) organisé par l’Institut des hautes études de défense nationale (IHEDN) et consacré cette année à la gestion des espaces frontaliers, un domaine dans lequel l’expertise française est reconnue et pourrait aboutir à une coopération technique à l’échelle régionale.

Dernière modification : 23/07/2015

Haut de page