Séminaire d’affaires organisé par la Chambre de Commerce à Johannesburg (CCI) tenu le 12 février

Intervention de quatre ambassadeurs de France d’Afrique australe devant des représentants d’entreprises françaises implantées en Afrique du Sud. Un représentant du groupe Véolia est intervenu en soutien de l’ambassadeur de France en Namibie. Le séminaire a été suivi de réunions bilatérales entre l’ambassadeur et une vingtaine de représentants d’entreprises.

L’ambassadeur de France en Namibie, Mme Jacqueline Bassa-Mazzoni, a participé le 12 février 2015 avec ses collègues du Botswana, de la Zambie et du Zimbabwe à un séminaire d’affaires, réunissant des représentants d’entreprises françaises implantées en Afrique australe. Cet événement a été organisé par la Chambre de Commerce franco/sud-africaine avec le soutien du SER et du bureau local de Business France à Johannesburg. Les quatre ambassadeurs sont intervenus en tandem avec un dirigeant d’entreprise française.

Un représentant du groupe Véolia est intervenu en soutien de l’ambassadeur de France en Namibie.

JPEG - 18.5 ko
Intervention de M. Arnaud Gisclon, représentant du groupe Véolia.
Source : Chambre de Commerce Franco/Sud-Africaine

Ces présentations, assorties de questions/réponses, ont été suivies de rencontres bilatérales entre chaque ambassadeur et une vingtaine de sociétés.

JPEG - 45.9 ko
Rencontre bilatérale entre l’ambassadeur de France en Namibie et Monsieur Nicolas Wolf, Directeur Général de Chryso South Africa.
Source : Chambre de Commerce Franco/Sud-Africaine

L’objectif de ce séminaire était de valoriser l’attractivité et les opportunités d’affaires existantes dans les pays voisins de l’Afrique du Sud, où plus de 300 entreprises françaises sont implantées. L’ambassadeur a présenté les points forts de l’économie namibienne, notamment sa stabilité politique et son dynamisme économique, et les défis auxquels le nouveau Président devra faire face. Elle a réaffirmé la volonté de la France de développer sa diplomatie économique dans le pays en apportant un soutien aux entreprises françaises.

Ce séminaire, qui constituait une première en Afrique australe, a été un réel succès eu égard à la participation et de la dynamique ainsi créée.

Dernière modification : 02/03/2015

Haut de page