Signature d’un protocole d’entente entre le BRGM et le ministère namibien de l’Agriculture, de l’Eau et des Forêts

Un protocole d’entente a été signé jeudi 7 juillet à la Résidence de France entre le Bureau de Recherches Géologiques et Minières (BRGM) et le ministère namibien de l’Agriculture, de l’Eau et des Forêts, sur la problématique de l’eau.

Cette signature intervient alors que la Namibie a été touchée, pour la troisième année consécutive, par une sévère sécheresse qui a obligé le gouvernement à déclarer le pays en état de catastrophe nationale.

Prochainement, une mission d’experts du BRGM devrait se rendre en Namibie pour élaborer un plan d’actions axé autour de 4 composantes :
- l’identification des aquifères exploitables ;
- l’amélioration de la gestion de la ressource en eau ;
- le renforcement des capacités locales ;
- l’élaboration d’un plan de gestion de la sécheresse.

JPEGS.E. Mme Jacqueline Bassa-Mazzoni, Ambassadeur de France en Namibie, entourée de Mme Sophia Kasheeta, Secrétaire-générale a.i. et M. Abraham Nehemia, Secrétaire-général adjoint du ministère de l’Agriculture, de l’Eau et des Forêts (MAWF). Au deuxième rang : M. Jean-Philippe Rançon, Directeur Afrique australe du BRGM, Mme Aina ILEKA, chef hydrologue au MAWF, et M. Leopold Niipare, Directeur du département de l’eau au MAWF.

Dernière modification : 20/07/2016

Haut de page