Bilan de la Présidence Française au Conseil de l’Union européenne

Le 30 juin 2022 marque la fin de la Présidence Française au Conseil de l’Union européenne (PFUE), dont la responsabilité incombe désormais la République Tchèque. La PFUE a accompagné les transformations profondes de l’UE alors que la guerre a de nouveau frappé notre continent.

L’Union a en effet répondu d’une même voix et avec détermination à l’agression de l’Ukraine par la Russie. Sans délai, elle a adopté six paquets de sanctions contre des individus impliqués dans l’agression et contre les secteurs financiers, de transport de la défense et de l’énergie. Dans le même temps, plus de 7,6 millions d’Ukrainiens ont été accueillis et bénéficié d’un d’accès à l’éducation, à l’emploi et à la protection sociale conformément aux valeurs humanistes qui fondent l’Union européenne. Plus récemment, le statut de candidat à l’Union européenne a été accordée à l’Ukraine et à la Moldavie.

Concomitamment, les grands chantiers d’avenir pour notre Europe ont été poursuivis afin qu’elle puisse être plus souveraine, plus verte et plus humaine. Pendant la PFUE, l’UE a renforcé sa défense en adoptant une feuille de route, la Boussole stratégique, qui permet de définir les intérêts européens et une stratégie de sécurité et de défense partagée. La création du comité de pilotage politique avec le "Conseil de Schengen" a aussi réformé l’espace Schengen en accroissant la confiance des États Membres pour l’application des règles communes.

En outre, le partenariat entre l’UE et l’Afrique a été renforcé lors du sommet qui s’est tenu à Bruxelles en février et débouchant sur une promesse d’investissements de 150 milliards d’euros dans les secteurs de l’énergie, des transports, des infrastructures numériques, de la santé et de l’éducation. La production d’hydrogène propre, notamment en Namibie en raison de son fort potentiel solaire et éolien, illustre la volonté européenne de soutenir la transition énergétique sur le continent africain. Le sommet a été également l’occasion pour l’Union de réaffirmer sa détermination à fournir à l’Afrique 450 millions de doses de vaccin, en coordination avec la plateforme de l’équipe spéciale pour l’acquisition de vaccins en Afrique (AVATT).

De surcroît, le Paquet Climat dont l’objectif est de réduire nos émissions de carbone de 55% a été adopté. Il inclut la mise en place d’une taxe carbone au frontière, le renforcement du marché carbone notamment au transport maritime, la fin de vente de véhicules thermiques neufs en 2035 et un accompagnement social de la transition écologique à hauteur de 59 milliards d’euros.

Enfin, l’Europe sociale a été durant ces six derniers mois le terrain d’avancées majeures. La directive sur les salaires minimums adéquats dans l’UE a été adoptée afin que "les travailleurs européens puissent vivre dignement de leurs salaires, [en cohérence] avec la bataille menée pour mieux réguler le travail détaché", selon le Président de la République E. Macron dans une conférence de presse au Conseil européen.

Avec la République tchèque et le troisième membre du trio, la Suède, la France restera impliquée au sein du Conseil de l’UE pour contribuer au succès de cette nouvelle présidence pour les six prochains mois.

Plus d’information sur : https://presidence-francaise.consilium.europa.eu/

Dernière mise à jour le : 4 juillet 2022