Entrée sur le territoire français

Entrée sur le territoire français

Une stricte limitation des déplacements s’impose pour ralentir la progression de l’épidémie dans le monde, du fait de la circulation très active du virus de COVID-19 et de ses variants (les chiffres de la pandémie peuvent être consultés sur le site du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies). Dès lors, à compter du 31 janvier 2021, les déplacements entre la France et l’étranger, à l’exception des Etats membres de l’Union européenne et de l’Espace européen (Andorre, Islande, Liechtenstein, Monaco, Norvège, Saint-Marin, Suisse et Vatican), ne sont autorisés que pour un motif impérieux d’ordre personnel ou familial, un motif de santé relevant de l’urgence ou un motif professionnel ne pouvant être différé.

Ces motifs figurent dans une attestation de déplacement dérogatoire disponible sur le site du ministère de l’Intérieur. Des justificatifs du motif de déplacement son exigés pour pouvoir embarquer.

Plusieurs catégories de voyageurs peuvent également entrer en France, en particulier :

  • Les ressortissants français, leur conjoint et leurs enfants, ayant leur résidence principale en France, peuvent entrer en France, s’ils ont quitté le territoire métropolitain avant le 31 janvier ou pour un motif impérieux ;
  • Les ressortissants d’un Etat de l’Union européenne ou d’un Etat de l’Espace européen, leur conjoint et leurs enfants, ayant leur résidence principale en France, peuvent entrer en France, s’ils ont quitté le territoire métropolitain avant le 31 janvier ou pour un motif impérieux ;
  • Les ressortissants d’un pays hors UE et hors Espace européen, titulaires d’un titre de séjour ou d’un visa de long séjour français ou européen en cours de validité, ayant leur résidence principale en France ou qui rejoignent, en transit par la France, leur résidence principale dans un pays de l’UE ou assimilé ;
  • Les ressortissants de pays hors UE et hors espace européen en transit de moins de 24h en zone internationale.

A votre arrivée en France, si vous remplissez l’une des conditions dérogatoires mentionnées ci-dessus, vous devrez également :

1. Compléter et avoir sur vous 2 documents, en plus des documents habituels de voyage :

  • Une attestation de déplacement international dérogatoire vers la France métropolitaine. Cette attestation est à présenter aux compagnies de transport avant l’utilisation du titre de transport et aux autorités en charge du contrôle aux frontières (liaisons aériennes, maritimes, terrestres, dont les liaisons ferroviaires).
  • Une déclaration sur l’honneur que vous ne présentez pas de symptômes de la COVID-19.

Ces documents sont téléchargeables en français et en anglais surle site du Ministère de l’intérieur.

2. Présenter un résultat de test PCR négatif, réalisé moins de 72 heures avant le départ, avant l’embarquement.

3. Vous devrez également impérativement vous engager sur l’honneur à vous isoler pendant sept jours une fois arrivé en France, puis à refaire un deuxième test PCR à l’issue de cette période de sept jours. Si le résultat de ce second test est positif, une nouvelle période d’isolement vous sera imposée par les autorités.

A votre arrivée en France, il convient de télécharger l’application TousAntiCovid, de continuer à respecter scrupuleusement les mesures barrières et les mesures de distanciation, de porter le masque, et d’être vigilant et responsable en cas de symptômes ou de contamination.

Pour plus d’information, consultez le site du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères.

Il est fait appel au civisme et au sens des responsabilités des voyageurs pour mettre en œuvre les précautions sanitaires recommandées par les autorités.

Dernière mise à jour le : 1er février 2021